Réduire le vol de vélo

Réduire le vol de vélo

Comment réduire le vol de vélo

Malheureusement, à Montréal, le vol de vélo est un véritable fléau qui décourage bien des gens de l’utiliser comme moyen de transport. Saviez-vous qu’un cycliste sur deux a été victime au moins une fois dans sa vie de vol de vélo? Devant un tel bilan, voici quelques faits et conseils qui peuvent prévenir le vol de vélo.

  1. Choisir son cadenas

La grande majorité des vélos volés ont soit été barrés à l’aide d’un cadenas en câble ou n’ont simplement pas été cadenassés. Il faut donc prendre le temps de bien choisir son cadenas et opter pour un cadenas en U de qualité. Un cadenas de faible qualité n’a pas en soi un effet dissuasif sur le voleur puisqu’il pourra le couper sans trop d’effort. Un cadenas de qualité risque de prendre plus de temps au voleur, donc ils auront souvent tendance à préférer des cibles moins risquées. L’idéal, c’est d’avoir 2 types de cadenas. De cette manière toutes les composantes importantes de votre vélo seront cadenasser et les voleurs auront besoins d’outils différents en fonction du type de cadenas. Rare sont les voleurs qui transportent les outils nécessaires pour tous les types de cadenas et ils préfèreront s’attaquer à une cible plus facile.

  1. Choisir l’endroit où cadenasser son vélo

Contrairement à ce qu’on pourrait penser, les gens n’interviennent pas lors d’un vol de vélo. Ça ne fait donc pas une grande différence de le laisser dans un endroit très achalandé ou plus paisible. L’important c’est plutôt de choisir un endroit conçu spécifiquement pour les vélos ou, lorsque ce n’est pas possible de choisir un objet bien ancré au sol. Aussi, il faut prendre soin de remplir le plus possible son cadenas pour laisser le moins d’espace de manœuvre pour le voleur. Ça semble bête, mais assurez-vous de choisir un endroit où le voleur n’aura pas simplement à soulever le vélo pour le prendre. Enfin, beaucoup de voleurs repèrent d’abord les vélos intéressants (ou leurs composants) et reviennent plus tard (souvent la nuit) pour en faire le vol. Tentez d’éviter de toujours barrer votre vélo au même endroit où de le laisser au même endroit pour une longue période de temps.

  1. La valeur de votre vélo

Contrairement à ce qu’on pourrait penser, différentes études montrent que ce sont les vélos bas de gamme qui sont les plus volés. En effet, les vélos de valeur inférieure à 500$ sont les cibles favorites des voleurs puisqu’ils sont plus faciles à revendre. L’étude montre que les vélos de moins de 500$ représentent 60% des vélos en circulation et représentent 76% des vols. Au contraire, les vélos de plus de 1000$ comptaient pour 20% des vélos en circulation, mais ils ne représentent que 1,5% des vols.

  1. Identification de son vélo

Bien des gens se faisant voler leur vélo ne le déclarent pas à la police puisqu’ils n’ont aucune preuve de propriété. En cas de vol vous aurez au moins besoin d’une photo et idéalement une facture et un numéro de série. Les policiers ne peuvent rechercher une bicyclette sans identification précise. Pensez-donc au pire dès le début et conserver le plus d’élément possible. D’ailleurs, en achetant votre vélo chez nous, sachez que nous conservons facture et numéro de série à votre dossier! Ça vous offre donc une certaine sécurité d’esprit. Vous avez également plusieurs sites web qui vous offrent la possibilité de faire l’enregistrement de votre vélo à moindre coût (environ 5$). (http://www.veloretour.ca). Ça augmente considérablement vos chances de retrouver votre vélo.

Besoin d’aide pour choisir un cadenas pour protéger votre vélo, faites confiance a un de nos spécialistes chez Ici Sport La Source du Sport situé au 5746 Jean-Talon est à Montréal.